samedi 6 avril 2013

Michèle LUDWICZAK



Une évocation toute en mystère, force et sobriété. 
Le visage fin, les yeux clos 
Un long cou entouré de griffes retournées contre soi...
Le modelé de la terre allie rudesse et souplesse. 
La paix affichée est-elle le masque d'une souffrance indicible
qu'il faut vaincre en soi 
pour que la vie continue malgré l'adversité ?

Son site, à visiter !