dimanche 4 août 2013

Valérie Danniou



Les mains et l'argile, en une étreinte intime, 
Cherchent la forme dans l'image intérieure.

Une chorégraphie lente et hésitante
Puise sa valse dans le désir de l'artiste.

Danse au ralenti d'où émerge l'oeuvre, 
Jeu de la paume, des doigts et de l'esprit.

Patiente quête, indolente supplication
Tendue vers l'instant de l'achèvement.

Alors l'oeuvre entame sa nouvelle procession,
S'éloignant lentement vers un autre destin.

A toi, visiteur, d'offrir ton temps et tes yeux,
Cherchant l'image intérieure dans la forme offerte.

Jean-Pierre Gardelle.


Oeuvre de Valérie Danniou
Grès patiné.